15 juin - marais Léon-Provencher - festival du Gomphus vastus!

Ma destination aujourd'hui était la rive du fleuve St-Laurent en contre-bas du marais Léon-Provencher à Neuville. Ce fut une excellente idée qui s'est rapidement transformée en une journée pittoresque en ce qui concerne les "gomphus vastus"! Ils étaient vraiment nombreux.

J'ai découvert mon premier gomphe cobra posé dans la végétation bordant un des sentiers menant au fleuve. À mon approche il s'est envolé pour se poser sur le feuillage bordant le chemin. C'est en cherchant à le localiser que j'en ai découvert un, deux, trois, quatre, cinq puis six perchés sur les feuilles du même arbre et tout autour il y en avaient d'autres. Un peu plus loin, dans une petite clairière ensoleillée, j'en découvre davantage posés dans la végétation basse. Malgré ma vigilance, à chaque fois que je faisais un pas plusieurs individus s'envolaient vers les arbres surplombant le secteur. J'ai été impressionné par la quantité de gomphes à cet endroit et le décompte d'une quarantaine (chiffre conservateur) est assez éloquant. Leurs ailes luisantes et le vol faible démontrent qu'il s'agit d'individus ténérals probablement âgés d'au plus quelques heures et le fleuve qui est tout près est surement le lieu d'origine de toutes ces libellules.

Je continue dans le sentier pour finalement accéder à la rive. La marée basse me permet de marcher lentement sur la grève tout en surveillant plusieurs endroits herbeux. Quelques pas suffisent pour observer les premiers gomphes cobra et certains sont si jeunes qu'ils n'ont presque pas de coloration jaune alors que d'autres ont peine à soutenir le vol pour rejoindre la bordure de la forêt. Je remarque des jaseurs d'Amérique très actifs qui semblent avoir bien compris l'astuce, ils s'élancent sur plusieurs des gomphes qui s'envolent pour les capturer. Leurs vols faiblard ne leurs laissent aucunes chances et c'est une aubaine pour les jaseurs qui en profitent pour les saisir et les avaler tout rond. D'autres, par contre, se sont empêtrées dans des toiles d'araignées et ont finis par faire le festin d'une de ces dernières. Au bout du compte j'ajouterai une quinzaine de gomphes en marchant le long de la rive portant mon total pour la journée à plus de soixante-cinq individus.

Dans les herbes j'ai cherché des exuvies pour n'en trouver que deux accrochées à des tiges d'herbacées. C'était bien peu comparativement à la quantité de gomphes cobra observés aujourd'hui. C'est en jetant un coup d'oeil sur un tas de débris laissés par la marée que j'en ai finalement découvert des dizaines, me laissant croire qu'à cet endroit l'émergence n'a pas lieu sur la rive comme tel mais sur les roches dégagées par la marée basse juste un peu plus loin. J'en ai récolté quelques unes pour identification, mais je n'ai rien sous la main pour identifier des exuvies. Tout un hasard, Caroline Piché parle aussi de l'émergence des gomphes cobra dans son secteur et d'un critère pour l'identification. J'ai rapidement pris ma loupe pour vérifier mes exuvies et remarqué que les palpes labiaux sont bel et bien recourbés en crochets, ce qui tend à prouver qu'elles sont bien celles du Gomphe cobra.


L'arbre aux six gomphes

Gomphe cobra - Cobra Clubtail - Gomphus vastus - mâle ténéral - marais Léon-Provencher - Neuville

Gomphe cobra - Cobra Clubtail - Gomphus vastus - marais Léon-Provencher - Neuville

Jaseur d'Amérique surveillant l'envolée d'une libellule - marais Léon-Provencher - Neuville

Un gomphe dévoré par une araignée - Gomphe cobra - Cobra Clubtail - Gomphus vastus - marais Léon-Provencher - Neuville

Gomphe dans la végétation basse - Gomphe cobra - Cobra Clubtail - Gomphus vastus - marais Léon-Provencher - Neuville

Exuvies probables de Gomphe cobra laissées par la marée - Cobra Clubtail - Gomphus vastus - marais Léon-Provencher - Neuville

Cueillette d'exuvies laissées par la marée - Gomphe cobra - Cobra Clubtail - Gomphus vastus - marais Léon-Provencher - Neuville

Individu ayant quitté son exuvie depuis peu - Gomphe cobra - Cobra Clubtail - Gomphus vastus - marais Léon-Provencher - Neuville

Une des pointes herbeuses où je trouvais des Gomphe cobra - Cobra Clubtail - Gomphus vastus - marais Léon-Provencher -Neuville



Liste des espèces:

2 Enallagma hageni mâle
8 Ischnura verticalis
65 Gomphus vastus
7 Gomphus spicatus


Alain Côté

Aucun commentaire:

Publier un commentaire