20 juillet - secteur du lac Malbaie - parc des Laurentides

Cordulégastre maculé - Cordulegaster maculata

Aujourd'hui, direction parc des Laurentides. La destination est le secteur du lac Malbaie à une vingtaine de kilomètres à l'est de l'Étape via un chemin forestier. Alors qu'à Québec il fait très chaud dans le parc nous aurons droit à un beau 24 celsius! Nous sommes à une altitude d'environ 600 ou 700 mètres et la forêt conifériennes prédominent.

Nous sommes rapidement accueillit par l'espèce la plus présente dans ce secteur, la Cordulie ceinturée - Somatochlora cingulata. Elle chasse dans les aires ouvertes, parfois basse le long des franges de conifères ou encore prêt des sommets, où on la voit attraper de petis insectes. Le vol est parsemé de fréquents changements de directions brusques et lorsqu'elle décide de se poser elle le fera souvent près du sommet d'une épinette.


Cordulie ceinturée - Somatochlora cingulata - mâle

Cordulie ceinturée - Somatochlora cingulata

Après avoir couvert le secteur de l'accueil du lac Malbaie, nous décidons d'aller voir ce que se passe près de la décharge ou l'émissaire du lac où on retrouve des rapides. Nous ajoutons quelques nouvelles espèces dont la Cordulie mineure - Somatochlora minor, la Leucorrhine apprivoisée - Leucorrhinia proxima, la Leucorrhine mouchetée - Leucorrhinia intacta et le Cordulégastre maculé - Cordulegaster maculata.


Cordulie mineure - Somatochlora minor - mâle

Cordulie mineure - Somatochlora minor - femelle

Leucorrhine apprivoisée - Leucorrhinia proxima - mâle

Cordulégastre maculé - Cordulegaster maculata - mâle

Nous terminerons notre journée avec l'observation d'une Aeschne porte-crosses - Aeshna eremita ténéral. C'est du moins la déduction à laquelle nous en sommes venus car elle était plus mauve que bleue. Elle utilisait la structure du pont pour venir manger ses proies.


Aeschne porte-crosses - Aeshna eremita


Alain Côté
Guy Lemelin
Maurice Raymond

Aucun commentaire:

Publier un commentaire