17 juillet - secteur Irlande - quatre nouvelles espèces pour le bassin versant de la rivière Bécancour

Une journée parti pour être plutôt modeste finira avec l'ajout de quatre nouvelles espèces pour le bassin versant de la rivière Bécancour. Le secteur du pont Marcheterre, enjambant la rivière Bécancour, nous en a donné deux alors que celui du pont à chevilles, enjambant la rivière aux pins, nous en a donné deux dont une plutôt inattendue.

Nos recherches débutent vers 11h30 en amont du pont Marcheterre et nous voulions vérifier si l'Agrion d'Anna y étaient toujours cette année. Nous avons noté quelques Agrion de Hagen ainsi que des Agrion enivré mais pas officiellement d'Agrion d'Anna SAUF que j'ai clairement observé circuler un agrion mâle le long de la rive, remontant le courant, qui pourrait bien être cette espèce. Il ne s'est pas posé et je l'ai perdu de vue rapidement. Une recherche subséquente le long des herbages n'a pas permis de le retrouver mais le type de vol et le déplacement rapide combinés à l'expérience acquise l'an dernier avec cette espèce me porte à croire qu'elle y est encore cette année. Débusqué cet agrion sera certainement le but de notre prochaine excursion dans ce secteur fin juillet ou début août, à suivre. C'est en aval du pont que nous ajoutons une première nouvelle espèce et il s'agit de Argia moesta; une femelle. Un peu plus loin nous découvrons un minuscule ruisseau aux eaux claires et fraîches se jetant dans la rivière Bécancour. Il est parsemé de gros cailloux à fleur d'eau offrant des endroits parfaits pour certaines espèces de ce type de milieu. Notre patience portera fruit puisqu'un Lanthus parvulus, de la famille des gomphidés, viendra pratiquement se poser à nos pieds. Il s'ensuivra sa capture et une série de photos pour immortaliser la découverte de cette deuxième nouvelle espèce.

Nous nous dirigeons ensuite vers le pont à chevilles qui est une véritable boite à surprises. Nous accédons une zone herbeuse juste au nord du pont où s'est formée une minuscule mare d'eau. Une Libellula pulchella la survole de façon incessante en même temps que nous confirmons la présence d'Enallagma ebrium, d'Enallagma hageni et de Lestes disjonctus. Guy accède le bord de la rivière où il observe une Libellula luctuosa de passage; c'est la troisième nouvelle espèce dans le secteur mais la quatrième ne tarde pas puisqu'il capture rien de moins qu'une Epitheca princeps et pendant le temps que nous l'observions une deuxième volait tout près! D'après les données que j'ai en main actuellement il s'agirait de la toute première mention en Chaudières-Appalaches.


Gomphe minuscule - Northern Pygmy Clubtail - Lanthus parvulus - mâle

Vue rapprochée des hamules et du thorax du Gomphe minuscule - Northern Pygmy Clubtail - Lanthus parvulus - mâle

Épithèque princière - Prince Baskettail - Epitheca princeps - mâle


Liste des 19 espèces de la journée

65 Calopteryx aequabilis
40 Calopteryx maculata
8 Lestes disjonctus
1 Argia moesta
12 Lestes rectangularis
6 Nehalennia irene
17 Enallagma ebrium
8 Enallagma hageni
50 Ischnura verticalis
1 Aeshna canadensis
1 Lanthus parvulus
1 Ophiogomphus carolus
2 Cordulegaster diastatops
2 Epitheca princeps
30 Leucorrhinia intacta
1 Libellula luctuosa
1 Libellula pulchella
3 Plathemis lydia
21 Sympetrum obtrusum



Maurice Raymond
Guy Lemelin
Alain Côté

Aucun commentaire:

Publier un commentaire