11 juillet - étang Stater et lac William - 2 surprises régionales

Un inventaire dans le secteur d'Irlande ce week-end nous a donné deux belles surprises. L'une a été découverte près du pont à chevilles alors que l'autre l'a été dans une ancienne carrière située à la tête du lac William à St-Ferdinand.

La journée s'annonçait chaude et humide et a commencée de façon plutôt modeste alors que les libellules semblaient tarder à s'activer. Un petit marécage situé tout près du pont à chevilles nous a permis d'observer quelques Enallagma hageni mais surtout beaucoup d'Enallagma ebrium qui était l'espèce dominante dans le secteur.  Nous avons ensuite exploré la zone herbeuse le long de la rivière sur une bonne distance et noté plusieurs individus ténérals de Lestes disjonctus et de Lestes rectangularis avant que Guy nous ramène une espèce pour le moins inattendue qu'il a eu l'agréable surprise de capturer; soit une femelle adulte de Lestes inaequalis. Il s'agit d'un leste très peu observé en aval du lac St-Pierre avec une seule autre mention connue en provenance de Sainte-Foy, dans la région de la Capitale-Nationale, d'après l'excellente référence "Les ODONATES du Québec"de Jean-Guy Pilon et Denise Lagacé. Assurément une belle découverte dans le cadre de l'Atlas préliminaire des libellules du Québec que chapeaute Michel Savard et tous les coordonnateurs régionaux...Bravo à vous tous.


Leste inégal - Elegant Spreadwing - Lestes inaequalis - femelle

Vue de face de Lestes inaequalis

Après un bon lunch la journée s'est poursuivit du côté du pont Marcheterre, enjambant la rivière Bécancour, à la recherche d'Enallagma Anna là même où nous en avions observés plusieurs l'été dernier. Malheureusement, outre plusieurs caloptéryx, rien à signaler de ce côté. Nous poursuivons notre route vers l'étang Stater où les résultats restent modestes avec quelques espèces déjà observées pendant la journée. C'est à ce moment que je propose la visite d'une ancienne carrière située à la tête du lac William où je m'attendais à y découvrir des espèces associées à ce type de milieu d'ailleurs assez semblable à celui que nous avons visité l'été dernier près de St-Charles de Bellechasse. Mon flair fut bon pour l'Amphiagrion saucium mais certainement pas pour une autre espèce présente à cet endroit jusqu'au moment où j'ai passé au filet rien de moins qu'un superbe mâle Gomphus fraternus qui rodait tout près de la rive en longeant la zone arbustive. Une capture fort intéressante puisque ce gomphus est rarement signalé loin du corridor fluvial que ce soit dans la grande région de la Capitale Nationale ou celle de Chaudière-Appalaches. Cette prise nous a ouvert les yeux sur la possibilité que l'espèce puisse être établit localement et ait une niche écologique dans une des rivières tout près; voire même dans le lac William situé à plus de 60 kilomètres du fleuve. J'ai déjà mon idée sur l'endroit à visiter pour espérer le découvrir lors de la prochaine période d'émergence en 2016... Histoire à suivre.


Gomphe fraternel - Midland Clubtail - Gomphus fraternus - mâle

Vue rapprochée sur les segments S6 à S10 de Gomphus fraternus

Vue rapprochée des hamules de Gomphus fraternus

Liste des espèces observées dans le secteur de l'étang Stater

10 Calopteryx aequabilis
5 Calopteryx maculata
6Lestes disjunctus
1 Lestes inaequalis
6 Lestes rectangularis
3 Chromagrion conditum
20 Nehalennia irene
25 Enallagma ebrium
8 Enallagma hageni
20 Ischnura verticalis
1 Aeshna canadensis
1 Gomphus spicatus
2 Cordulia shurtleffi
1 Epitheca canis
1 Epitheca spinigera
1 Didymops transversa
40 Leucorrhinia intacta
1 Leucorrhinia proxima
3 Libellula quadrimaculata
2 Libellula pulchella
10 Plathemis lidya
5 Sympetrum obtrusum


Liste des espèces observées dans le secteur du lac William

3 Lestes disjunctus
5 Lestes rectangularis
20 Nehalennia irene
1 Amphiagrion saucium
2 Enallagama carunculatum
10 Enallagma ebrium
2 Enallagma hageni
10 Ischnura verticalis
1 Gomphus fraternus
1 Somatochlora walshii
2 Libellula pulchella
3 Plathemis lydia
3 Sympetrum obtrusum


Maurice Raymond
Guy Lemelin
Alain Côté



Aucun commentaire:

Publier un commentaire