4 juin - pont à Chevilles & stater pond - Irlande

Une journée passée à canoter et à explorer les différents milieux humides de l'étang Stater pond et de la rivière Bécancour entre le pont à Chevilles et la décharge de l'étang.

Tôt le matin mon départ s'est fait du pont à Chevilles chevauchant la rivière aux pins. Dès 08h00, à seulement 200 ou 300 mètres en aval du pont, j'arrive à un endroit où la rivière rétrécit légèrement créant un écoulement d'eau un peu plus important mais sans créer de rapide. La colonne d'eau a de 30 à 50 centimètres et s'écoule sur une largeur d'environ deux ou trois mètres avec un fond de cailloux où poussent de la végétation éparse que fait valser le courant. C'est la description de l'habitat où s'affairaient beaucoup (entre 20 et 30 individus environ) de Gomphus descriptus. Il y avait plus de mâles que de femelles et lorsque l'une d'elle se pointait elle était rapidement repérée et il s'en suivait aussitôt des bruissements d'ailes dans la végétation tout autour. 

secteur de la rivière aux pins où s'affairaient plusieurs Gomphus descriptus

Gomphe descriptif - Harpoon Clubtail - Gomphus descriptus - mâle

Gomphe descriptif - Harpoon Clubtail - Gomphus descriptus - femelle

Après un long moment passé à observer et photographier ces gomphes j'ai continué à descendre la rivière aux pins jusqu'à croiser la rivière Bécancour. La rivière devient plus large et du coup je commence à noter la présence d'Epitheca canis. Ces libellules sont rassemblés en groupe épars de quelques individus dans des zones d'alimentation près des berges. 

Épithèque canine - Beaverpond Baskettail - Epitheca canis - mâle

Un peu plus loin je prends un canal qui m'amène directement dans la zone marécageuse du Stater pond. L'odonatofaune change et je remarque qu'Epitheca canis est remplacée par Epitheca spinigera et il y a de nombreux tandems en vol un peu partout. Les Libellula quadrimaculata sont elles aussi frénétiques et occupées à la reproduction. Près d'îlots de quenouilles et en bordure de la végétation je vois des enallagmas qui s'envolent lors de mon approche. Après plusieurs captures et identifications il s'agit d'Enallagma vernale.

Épithèque épineuse - Spiny Baskettail - Epitheca spinigera - mâle
 
Agrion printanier - Vernal Bluet - Enallagama vernale - mâle

J'entreprends mon retour vers la rivière en empruntant à nouveau le même canal. Cette fois j'observe mes premières Plathemis lydia de la saison et plusieurs "gomphus" foncés posés sur des bancs de sables. Bien qu'il s'agissent probablement de Gomphus spicatus je ne peux totalement exclure la possibilité de Gomphus lividus.

Une fois revenu à la rivière je reviens aussi dans le monde d'Epitheca canis! Je me dirige  alors lentement vers la décharge du Stater pond et je vois qu'il y a une nouvelles espèce qui vole et que je n'avais pas observée plus tôt le matin. C'est en scrutant le comportement de l'une d'elle, parmi un petit groupe d'Epitheca canis en alimentation, que je parviens à capturer ma première Basiaeschna janata...certainement l'une de mes libellules préférées.


Aeschne printanière - Springtime Darner - Basiaeschna janata

Mon parcours de la journée se terminera vers 16h00 après avoir ajouter deux autres nouvelles espèces pour la saison soit le Calopteryx aquabilis et le Calopteryx maculata, tous deux des mâles, portant ainsi le nombre d'espèces de ce périple à douze.


Espèces observées:

2 Calopteryx aquabilis mâle
1 Calopteryx maculata mâle
5 Enallagama vernale mâle
12 Ischnura verticalis
8 Anax junius
6 Basiaeschna janata
20 et + Gomphus descriptus
12 Epitheca canis
20 Epitheca spinigera
10 Leucorrhinia intacta
30 Libellula quadrimaculata
8 Plathemis lydia


Alain Côté

Aucun commentaire:

Publier un commentaire