12 et 13 octobre 2013 - marais Léon-Provencher de Neuville et réserve du cap Tourmente

marais Léon Provencher - Neuville

Encore passablement d'activité du côté des sympétrums, notamment des Sympétrums tardif (S. vicinum), mais aussi des Sympétrums éclaireur (S. obtrusum). Malgré un vent nord-est le soleil a fini par réchauffer suffisamment certains micro-sites créant des endroits propices aux activités de plusieurs espèces. C'est surtout du côté nord-est, le long de la frange de cèdres, qu'il y avait le plus grand nombre d'individus et d'espèces dont quelques tandems de Sympétrums éclaireur (S. obtrusum) ainsi que de Sympétrums tardif (S. vicinum). Mes observations de Leste tardif (Lestes congener) se font de plus en plus sporadiques avec la seule observation d'un mâle aujourd'hui. Très peu d'aeschnes (peut-être même une seule) circulaient dans ce même secteur et l'une d'elle a fini par se poser dans un cèdre où j'ai pu la photographier de loin me laissant croire qu'il pourrait s'agir d'une aeschne des pénombres (Aeshna umbrosa).

Plus près de la digue, toujours du côté nord-est, des longues herbes protègent les abords du sentier de l'effet du vent. À cet endroit j'observe un Sympétrum noir, une première pour moi au marais, mais surtout trois Sympétrums semi-ambré bien actifs tentant de capturer quelques menus insectes pour se nourrir. Le secteur est convoité puisque qu'une dizaine de sympétrums de trois espèces y sont présents, dont S. vicinum, jusqu'au moment où une easchne sp. circulant en rase-motte sème quelque peu la panique dans les rangs. Elle finit par s'éloigner mais revient un peu plus tard pour cette fois se poser à peine à trois pieds de moi dans les herbes bordant le sentier. Tout indique qu'il s'agit d'une Aeschne des pénombres (Aeshna umbrosa) et je réussis à la photographier sous plusieurs angles.

1   Leste tardif (Lestes congener)
1   Aeschne des pénombres (Aeshna umbrosa)
1   Sympétrum noir (Sympetrum danae)
3   Sympétrum semi-ambré (Sympetrum semicinctum)
1   Sympétrum intime (Sympetrum internum)
10 Sympétrum éclaireur (Sympetrum obtrusum)
25 Sympétrum tardif (Sympetrum vicinum)
























13 octobre 2013 - cap Tourmente

Sur le territoire de la réserve les vents, tout comme au marais Léon Provencher hier, sont encore de l'est et c'est aussi du côté est que se concentre le gros de l'activité. L'espèce omni-présente est le Sympétrum tardif (Sympetrum vicinum) mais j'ai aussi noté deux Sympétrum noir (Sympetrum danae), un mâle et une femelle, puis quelques aeschnes (trois ou quatre).

Les aeschnes, bien qu'activent, finissaient par venir se poser dans les hautes herbes du côté abrité du vent et au soleil. En suivant leurs déplacements j'ai fini par en localiser deux se poser pas très loin dont j'ai pu prendre quelques clichés. La première, d'après la forme des marques sur le thorax, serait une Aeschne du Canada femelle (Aeshna canadensis) alors que l'autre est une Aeschne des pénombres mâle (Aeshna umbrosa). Lors de l'analyse des photos je me suis rendu compte que les deux individus photographiés avaient une partie manquante au niveau d'une des pattes avant droite. Tout un hasard quand je pense que les deux sont d'espèce et de sexe différents!

1   Aeschne du Canada femelle (Aeshna canadensis)
1   Aeschne des pénombres mâle (Aeshna umbrosa)
2   Sympétrum noir (Sympetrum danae)
10 Sympétrum tardif (Sympetrum vicinum)


Aeschne du Canada femelle

Aeschne du Canada femelle

vue rapprochée - Aeschne du Canada femelle

Aeschne des pénombres mâle (Aeshna constrictor)





Aucun commentaire:

Publier un commentaire